L’importance de l’accessory work en CrossFit

Pensez a laisser un commentaire, je vous offre gratuitement une semaine de ma programmation endurance pour vous remercier lors de votre 1er commentaire.

Aujourd’hui, nous parlons de l’importance de l’accessory work en CrossFit (que j’appellerais exercices d’assistances dans cet article).
Pour cela, je vous ai traduit un article de CrossFit Invictus, box célèbre pour son nombre très élevé de compétiteurs (des athlètes aux Games tous les ans). Le lien de l’article original se trouve ICI.

accessory work en CrossFit

Est-ce que vous donnez autant d’énergie dans vos séances d’assistances qu’à vos squats ?

Pour la plupart d’entre vous, la réponse honnête serait non.
Est-ce que vous attaquez une série de Glute Ham Raise ou de tempo Pull-ups de la même façon que vous attaquez un snatch ou tout autre exercice basique ?
Je comprends que c’est moins excitant pour la plupart d’entre nous. Mais cela apporte de nombreux avantages que beaucoup d’athlètes manquent.

Avantages des exercices d’assistances

Décrivez ce qui signifie s’entraîner pour la vie de tous les jours avec des mouvements fonctionnels.
Maintenant, comparez cela à votre entraînement.
Dans la vie, tout n’est pas parfaitement symétrique et équilibré comme une barre.
Prétendons que j’ai besoin d’aider mon grand-père à déplacer sa veille télévision qui pèse presque aussi lourd que son réfrigérateur.
Le problème de cette télévision, outre sa mauvaise qualité, est qu’elle est coincée entre la bibliothèque et le mur.
Quand j’irais la chercher, il est très probable que je ne puisse pas avoir un dos parfaitement droit, ni que mes jambes soient exactement l’une à côté de l’autres sur la même ligne.
Dans un monde idéal, je serais capable de me relever de la même manière que je le ferais pour un deadlift mais ce n’est évidemment pas le cas.accessory work en CrossFit

Vous voyez donc l’intérêt d’ajouter d’autres exercices.
Si je me suis entraîné sur des exercices accessoires; je serais plus préparé à soulever des objets de la vie de tous les jours car je serais plus fort dans cette position que quelqu’un qui s’entraîne uniquement avec une barre équilibrée.
En ajoutant des exercices accessoires dans son entraînement, un athlète peu améliorer considérablement sa force en sollicitant son corps dans différents angles et en causant différents stimuli qu’un soulever de barre classique.

Eviter de vous brisez

Qu’on soit clair, je ne dis pas qu’il n’y a pas d’énorme avantage aux mouvements basiques parce qu’ils en ont et qu’ils doivent continuer à être effectué fréquemment.
Mais même avec des avantages, tout peut avoir des effets négatifs.
Un des inconvénient de faire beaucoup de mouvements basiques sans implémenter d’exercices d’assistances est l’usure du corps.
La charge constante d’une barre lourde sur les articulations d’un athlète peu commencer à briser son corps.
Les exercices d’assistances permettent d’augmenter votre volume d’entraînement, tout en diminuant le stress sur une articulation spécifique.
De plus, vous avez une large gamme de possibilité avec les exercices d’assistances. Ne vous limitez pas seulement à un exercice, mais utilisez différents exercices pour contrôler le volume, la densité, et l’intensité de votre entraînement.

Entraîner les mouvements de bases seulement VS Ajouter des exercices d’assistances

Nous allons utilisez le squat comme exemple et les deux options possibles sont soit l’entraînement unique du squat, soit l’ajout d’exercices d’assistances.

En entraînant uniquement le squat, un athlète va gagner du temps dans son entraînement mais il va entraîner systématiquement les mêmes muscles et sera limité par ses muscles les plus faibles.
Si un athlète part systématiquement sur l’avant sur un back squat, il y a de grande chances qu’il ait un dos relativement faible par rapport à la charge qu’il tente de soulever.
Maintenant, prenons ce même athlète et ajoutons lui du travail d’assistance sur la chaîne postérieure dans le but de le renforcer suffisamment pour qu’il puisse rester droit (poitrine sortie) et éviter qu’il parte sur l’avant dans le futur.
En implémentant des exercices d’assistances dans l’entraînement de cet athlète, nous pouvons alors cibler les muscles nécessaires pour maintenir une position de squat optimale.

Un athlète qui échoue régulièrement ses squats alors qu’il est au dessus de la parallèle mais qui reste la poitrine sortie pourrait bien avoir des quadriceps faibles. Je vais alors le faire travailler dessus.

Au lieu de progresser lentement, attaquez directement vos faiblesses !

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à commenter et à le partager.

Vous êtes également libres de vous abonner à ma newsletter en passant par cette page, et ainsi recevoir 1 semaine gratuite de ma programmation Strong & Big (ainsi que mon e-book gratuit sur la nutrition quelques jours plus tard).

A bientôt !
Sébastien

Je suis Sébastien Billard, diplômé d’une Licence Staps et certifié CrossFit Level 1 Trainer.
Je suis coach à CrossFit Villeurbanne et Personnal Trainer du niveau amateur au sportif de haut niveau.
Véritable passionné par tout ce qui tourne autour de l’entrainement, je continue d’apprendre sans limites pour augmenter mes connaissances dans le domaine de l’entrainement, de la nutrition et de la préparation mentale.
Je partage avec vous mes connaissances gratuitement sur ce site et propose différents services pour ceux qui veulent aller plus loin.

Pour me suivre sur Facebook !

Pour me suivre sur instagram: 

https://www.instagram.com/p/BitxT4rFBlE/?taken-by=sebastienbillard

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow !