Quels sont les dangers du lait (et des produits laitiers en général) ?

Pensez a laisser un commentaire, je vous offre gratuitement un cycle de 4 semaines d'haltérophilie par mail suite à votre premier commentaire.

Quels sont les dangers du lait et des produits laitiers en général ? Faut-il en manger ?

Les publicités n’arrêtent pas de le répéter, les produits laitiers sont nos amis pour la vie !
Il faut en manger 3 fois par jours pour avoir des os solides et vivre en bonne santé.

STOP AUX MENSONGES !

Revenons tout d’abord à l’argument principale en faveur des produits laitiers:

Le calcium

Si vous ne mangez pas de produits laitiers, vous allez manquer de calcium et souffrir des os il parait …dangers du laitSelon l’ANSES (France), il faudrait consommer entre 1000 et 1200mg de calcium entre 19 et 50 ans. Et encore plus au-delà. Difficile à atteindre sans produits laitiers effectivement.
Dans Paléo Nutrition, Julien Venesson nous explique que dans les 33 experts responsables de ces recommandations, 26 ont des liens directs ou anciens avec l’industrie agroalimentaire (Nestlé, Danone, CNIEL …) et/ou pharmaceutique (informations vérifiables dans les déclarations publiques d’intérêts consultables sur le site de de l’anses).

D’un autre côté, l’Agence Mondiale de la Santé (OMS), indépendante de tout lobby conseille 520mg par jour pour un homme adulte (calculé grâce à l’équilibre entre l’absorption et l’excrétion du calcium) pour des personnes en bonne santé.
L’OMS explique que les besoins peuvent diminuer à 450mg si on mange peu de sel, beaucoup de végétaux et de vitamine D.

450mg de calcium c’est:

  • 180g d’amandes
  • 110g de sardines
  • 260g d’épinards
  • 430g de chocolat noir
    Etc …

En variant les sources (sans compter l’eau qui contient également plus ou moins de calcium suivant la marque), il n’est pas difficile d’atteindre la dose suffisante de calcium.

Certains vont me dire “Ok on a besoin que de 520mg par jour, mais si on en mange plus ce n’est pas grave, ce sera juste éliminé. Je peux encore manger mon fromage tranquille ?”

Et bien en fait, ce n’est pas aussi simple.

Le calcium en excès diminue l’absorption des autres minéraux.

Notamment le magnésium. Or le rapport magnésium/calcium joue un rôle important dans les risques d’infarctus, des calculs rénaux, des cancers et probablement des maladies neurodégénératives comme Parkinson.

D’ailleurs, des études ont montré une corrélation directe entre le risque d’infarctus et la consommation de lait.

Lait et diabète

L’insuline bovine est l’équivalent de l’insuline humaine. Les deux se ressemblent fortement et ont globalement la même structure. Normalement, cela ne pose pas de problème parce que notre intestin empêche cette insuline de passer telle qu’elle dans l’organisme. Cela est valable si et seulement si votre intestin n’est pas perméable.
La consommation de gluten augmente la perméabilité intestinale ce qui empêche votre intestin de jouer son rôle de filtre.

Résultat ?
L’insuline bovine est reconnu comme antigène et les anti-corps de notre organisme vont alors s’en occuper.
Mais souvenez vous, l’insuline bovine et l’insuline humaine sont très proches. Le corps, chez certaines personnes, va alors s’attaquer à l’insuline humaine (réaction immunitaire croisée). A terme, il va même s’attaquer directement à la source de l’insuline: le pancréas.
Concrètement, lorsque notre pancréas ne peut plus produire d’insuline, nous souffrons alors de diabète de type 1. Bonjour les injections d’insuline quotidienne et les multiples complications.

J’espère vous avoir convaincu avec ces simples arguments, même si les dangers des produits laitiers sont encore plus nombreux:
  • L’hormone IGF-1 stimule la croissance des cellules cancéreuses
  • Les œstrogènes sont impliquées dans la diminution du taux de testostérone chez l’homme et de l’endométriose  chez la femme (maladie qui touche plus de 7 millions de femmes)
  • L’albumine de sérum bovin est impliquée dans la polyarthrite rhumatoïde
  • Les casomorphines perturbent le fonctionnement normal du cerveau et du système immunitaire et est impliqué dans l’asthme, les allergies et même l’anxiété et la dépression.
  • La xanthine oxydase pourrait endommager les artères
  • Les phtalates et le bisphénol A sont impliqués dans les cancers hormonaux, le surpoids, l’infertilité et l’endométriose
  • Enfin le lactose peut provoquer ballonnement, diarrhée et est impliqué dans le syndrome du côlon irritable (cela peut être éviter avec la prise de lactase en parallèle).

Je n’ai pas voulu rentrer dans tous les détails mais sachez que Julien Venesson va bien plus loin et explique tout les points énoncés plus haut. Le tout appuyé par des études scientifiques.

Enfin, vous pouvez aller encore plus loin avec le livre Lait, mensonges et propagande, que je vous encourage vivement à lire.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à commenter et à partager à tous vos amis et proches qui consomment encore des produits laitiers .
N’oubliez pas que vous pouvez vous abonner à ma newsletter en passant par cette page.

A bientôt !
Sébastien

 

 

Une réflexion au sujet de « Quels sont les dangers du lait (et des produits laitiers en général) ? »

  1. Ping : Quels sont les dangers du gluten ? Et des céréales en générales ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow !